dimanche 20 mai 2018

Bougainvillées

Les bougainvillées de la ville sont en pleine floraison.

Celui de mes voisins part à l'assaut du mur extérieur....

.... et le mien à l'assaut du premier étage de la maison !

mardi 15 mai 2018

Matamorphose

Photographiée  sur le trottoir de mes voisins.

Hier 10 heures

Ce matin, 8 heures

samedi 12 mai 2018

Tango, flamenco.... et Gascogne.


Une amie française de la région de Bordeaux vient de me faire part de son enthousiasme après avoir assisté à un spectacle de tango, joué et dansé.


J’ai retrouvé il y a quelques jours, au fond d’un tiroir,  un cahier où Yvan, il y a plusieurs années, avait noté quelques impressions, parfois très sévères !  Fort  à propos,  voici justement l’une d’elles :


Le tango est l’âme populaire argentine, mais ne concerne que Buenos Aires.

Le flamenco est l’âme gitane de l’Espagne, mais ne concerne que l’Andalolousie.

L’immobilisme est l’âme profonde de la France, mais concerne particulièrement la Gascogne. 


Conclusion : un déçu du Sud-Ouest....
Extrait d'un cahier de dessins  que le  peintre argentin  Ricardo CARPANI  (1930/1997)
m'avait dédicacé en 1982 

lundi 7 mai 2018

LE PETIT BOUQUET DU JOUR

Luzinho, mon  chat en cristal vert malachite (1)  mesure 12 cm de haut, socle compris :  c'est dire l'ampleur de mon bouquet !














(1) Il doit avoir à peu près mon âge : il est sorti de l'atelier de Heinrich Hoffmann, verrier d'origine tcheque qui s'est installé à Paris au début du 20ème siècle et qui est  décédé en 1938...

dimanche 6 mai 2018

Concert Vivaldi


J’ai eu le privilège hier de figurer parmi les 80 invités à ce concert. 
Pourquoi, un nombre d’auditeurs aussi restreint ? Il se tenait dans la (superbe) maison, où je suis déjà allée plusieurs fois, de Marina Marcia da Silva. Amoureuse de l’Italie – et d’un Italien – Marina consacre maintenant une partie de son temps à honorer la mémoire de son compagnon, Attilio Zamperoni,  disparu il y a deux ans. (voir mon blog du 31/10/2016), principalement en multipliant  les relations culturelles entre Goiânia et  et l’Italie.
La soirée était dédiée à Vivaldi. Le chef d’orchestre, Roberto Zarpellon,  et la violoniste virtuose, Maristella Patuzzi,  venaient d’Italie et l’orchestre de chambre était composé de 14 jeunes musiciens de Goiânia.

(à suivre)

mercredi 2 mai 2018

Absence


Un choix difficile

Il fait beau aujourd'hui sur Goiânia.

MAYA hésite entre une promenade à cheval, ou une sieste dans le coffre où s'entassent des tissages du Guatemala !
En définitive, elle a opté pour une sortie dans le jardin  !