mardi 20 février 2018

LA CIGALE



La semaine dernière à Paris, eut lieu  RETROMOBILE, le Salon International des voitures de collection. Je précise qu’entre dans cette catégorie tout véhicule ayant plus de 30 ans. On vieillit vite à notre époque !

J’ai vu ce matin un  reportage sur cet évênement : petite nostalgie en regardant une 4 CV.

Voici la mienne,  baptisée « La Cigale » (elle était verte, difficile de s’en rendre compte sur la photo !), cadeau de mon père en 1964 qui venait d’acheter le modèle au-dessus, une Dauphine.
 Elle fut très brave et courageuse, ne m’a jamais causé de soucis, se contentant de me transporter les fins de semaine,  avec mes coéquipières et amies de volley-ball,  dans de nombreux stades de la périphérie de Paris.  Elle fit le trajet plusieurs fois Paris-Côte d’Azur, par la désormais mythique RN 7.
Nos destins se séparèrent en 1966, quand je partis m’installer en Suède. J’ignore quel fut le sien....

samedi 17 février 2018

Vila Cora Coralina

Animation culturelle, le temps d'un week-end,  à l'espace "Vila Cora Coralina" de Goiània : stands d'artisanat, conférences, expostions d'art plastique, présentation de publications de maisons d'édition, etc...
Cet artiste, IVAAN HANSEN,  né dans le sud du Brésil mais résidant à Goiânia, s'inscrit, selon la présentation qui en est faite, dans un mouvement NEO POP ART.
Il a exposé en Europe (Vienne, Prague, Bratislava, Madrid) mai je pense qu'il a dû, aussi passer par la Suisse :  Il me semble très obsédé par la légende de Guillaume Tell,  son arbalète et la pomme sur la tête de son fiston !


Je n'ai aucune indication sur cette exposition : la salle était désespérément vide.... 


lundi 12 février 2018

La valse des millions (suite)

Le plus étonnant quand même de ce top-10 est de rencontrer Jean-Michel BASQUIAT en seconde position avec un tableau parti à  plus de 110 millions de dollars.

Comment expliquer l'engouement pour ce jeune black new-yorquais mort à 28 ans d'une overdose ? Il s'en est fallu d'une année pour qu'il soit inclus au  désormais célèbre "Club des 27" (tous décédés dans leur 27ème année), dont les plus connus sont Jimi Hendrix Janis Joplin, Jim Morrison, Kurt Cobain et Brian Jones.

Peut-être était-il conscient que le temps lui était compté car il n'a pas chômé : il a laissé 800 tableaux et près de 1.500 dessins. Introuvables maitenant car tous dans des collections particulières.
 
Si il a laissé des héritiers, j'espère que ceux-là ont eu la sagesse de garder quelques oeuvres....

mercredi 7 février 2018

Adieu, Whisky


Whisky, mon petit compagnon félin, n'est plus.
Son état de santé s'étant gravement détérioré, j'ai dû me résigner à le faire euthanasier ce matin.
Je suis très triste....
Jadis, lors de la mort d'un de nos chats, Yvan m'avait dit : "Ne sois pas triste,  je suis sûr qu'il est déjà en train de ronronner sur les genoux du Dieu des Chats".
J'espère qu'il en est de même pour Whisky...

mardi 6 février 2018

Fruit de la passion

En visite chez des amis la semaine dernière ils ont attiré mon attention sur un plan de grenadille  grimpant le long d'un mur. Voici une de ses fleurs :

En fait, ils vont pouvoir déguster  prochainement des fruits de la passion.

Originaire du Paraguay, du nord de l'Argentine et du Brésil, le fruit de la passion porte ici le nom de maracujà (mot de la langue tupi "mara kuya").

vendredi 2 février 2018

La valse des millions

Voici le top 10 des ventes aux enchères qui se sont déroulées en 2017 entre Londres, New-York et Pékin.

Ainsi qu’on peut le constater,  les sommes sont exprimées en millions de dollars.


J’ajoute qu’au cours d’une vente d’un tableau de Picasso (qui ne figure même pas dans les dix premiers !), les amateurs enchérissaient à coups de 500.000 ou 1.000.000 de dollars.


J’ai honte en pensant aux 65 millions de réfugiés qui croupissent dans des camps à certaines frontières du monde, à tous les chômeurs des soi-disant « pays riches » et à tous les petits d’hommes qui meurent chaque jour de faim et de soif.


(à suivre)

lundi 29 janvier 2018

NEBLINA


NEBLINA, tel est son nom,  a une double chance :

d'abord d'être né à notre époque (jadis on n'aimait guère les chats noirs et il y a encore des justes d'esprit qui prétendent qu'ils portent malheur)

ensuite d'avoir été sauvé d'une mort certaine par des amis,  pauvre petit chaton presque agonisant sur un trottoir de leur quartier.